Photo Daniel Berthiaume .png

Daniel Berthiaume

Collège Montmorency et HEC Montréal

Daniel Berthiaume enseigne au collégial et à l’université depuis quelques années. Diplômé de l’Université de Montréal en enseignement postsecondaire, il s’intéresse aux stratégies pédagogiques qui stimulent l’intérêt des étudiants et leur engagement. Il est membre invité du LIRES et s’implique comme cochercheur dans la cocréation et l’évaluation de projets MARI (milieux d'apprentissage en réseau international).

 
Avant d’œuvrer dans le milieu de l’enseignement, il a travaillé dans des organisations publiques, privées et à but non lucratif, notamment dans des fonctions de direction dans des équipes d’envergure, multisites et à distance. Il a développé une expertise en création et en consolidation de partenariats. Il intervient également à l’international dans le programme l’Essentiel du MBA en animant des séminaires sur le leadership et la direction des personnes.

 

Ses principaux champs de pratiques sont le développement du leadership, la stratégie organisationnelle, la gestion des comportements difficiles en organisation, la négociation et les habiletés de gestion/direction. Il accompagne des gestionnaires dans la réalisation de leurs objectifs notamment dans le développement de leurs compétences en gestion.

LDancause2020.jpeg

Luc Dancause

Sapiens conseils

Luc détient un doctorat en études urbaines (UQAM) et une maîtrise en sociologie (McGill). Il compte près de 20 ans d’expérience professionnelle partagée entre la consultation, l’enseignement et la recherche. Il est co-fondateur de Sapiens conseils, un collectif spécialisé en gestion et partage des connaissances. À ce titre, Luc est notamment intervenu auprès de l’Université de l’Ontario Français, du CAPRES, du Réseau Réussite Montréal ainsi que de nombreux centres de recherches (CIRADD, CIRODD, ECOBES, IRIPI, Kheops, VRM…).

Photo-Biba Fakhouri.jpg

Biba Fakhouri

Université de Montréal

Biba Fakhouri est vice-doyenne à l’innovation, aux communications et à la formation continue à la Faculté de l’éducation permanente de l’Université de Montréal. Détentrice d’un Master en Sciences Humaines et Sociales, spécialisation Francophonies et diffusion de la langue Française, elle compte plus de vingt ans d’expérience en enseignement, développement professionnel des adultes et gestion en contexte éducatif. Elle est inscrite au programme de doctorat professionnel de gestion de l’éducation à l’Université de Sherbrooke et s’intéresse dans ses recherches au concept de la stratégie en pratiques.

DSC_5283 (1).jpeg

Rodrigo Guzmán Álvarez

Université du Québec à Trois-Rivières

Rodrigo Guzmán Álvarez, dentiste diplômé de l’Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), a fait ses études de troisième cycle à la même université, en faisant une maîtrise en éducation médicale et un doctorat en bioéthique. Il a également fait un post-doctorat au Centro de Investigación y de Estudios Avanzados (Cinvestav) de l’Instituto Politécnico Nacional (IPN) avec un séjour de deux ans dans le domaine de la pharmacovigilance en néphrologie de l’Hospital Infantil de México Federico Gómez (HIMFG).

Johnson.jpg

Marc Johnson

Socius recherche et conseils

Sociologue-conseil au cabinet Socius recherche et conseils et professeur associé en communication sociale à l’UQTR, Marc s’est intéressé au fil de sa carrière à une variété d'enjeux associés à l’emploi, la formation, le numérique, l’économie, la démographie, l’immigration, la santé, la recherche collaborative et l’institution universitaire. Il a développé une expertise sur les questions relatives à l’équité sociale et à l’innovation dans le contexte des minorités linguistiques et culturelles et est devenu courtier des connaissances entre les milieux de la recherche, les institutions gouvernementales et les acteurs communautaires. Son expérience récente au sein de l’équipe qui a mis en chantier la nouvelle Université de l’Ontario français l’amène à partager les objectifs du LIRES.

Grace_edited.jpg

Grace Karram Stephenson

Université de Toronto

Grace Karram Stephenson est chercheuse postdoctorale à la Faculté d’éducation de l'Université de Toronto (IEPO – Institut d’études pédagogiques de l’Ontario). Elle dirige présentement une vaste étude auprès de professeurs d’universités canadiennes pour comprendre le travail universitaire dans la société du savoir. Ses autres intérêts de recherche comprennent les expériences universitaires des groupes culturels minoritaires, et l’internationalisation des programmes et des étudiants. Elle a travaillé aux îles Fidji, en Malaisie, aux Émirats arabes unis et aux États-Unis. 

konza.jpg

Cynthia Konza

Université de Montréal

Cynthia D. Konza a d’abord œuvré dans le domaine des arts et de la culture en collaborant à de nombreux projets d’échanges interculturels et de partenariats internationaux. Passionnée d'internationalisation en enseignement supérieur et de mobilité étudiante, elle effectue ensuite des stages à Polytechnique Montréal International ainsi qu'à la Haute École Libre de Bruxelles Ilya Prigogine. En 2021, elle rejoint la Direction des affaires internationales de l’Université de Montréal après y avoir complété sa Maîtrise en études internationales.

03_HolistED_20222838.jpg

Emmanuel Martin-Jean

HolistEd

Emmanuel Martin-Jean est une personne-chercheure et professionnelle de l’éducation, neuroatypique et non-binaire. Iel est engagée au sein des luttes visant la justice, l’équité sociale et le soutien des personnes marginalisées vivant les effets des injustices épistémiques organisées par le capitalisme, le patriarcat et le suprématisme. Ses travaux portent sur les modèles issus de l’accessibilité universelle appliqués au systèmes éducatifs postsecondaires, plus particulièrement le niveau collégial québécois. Iel travaille au niveau collégial depuis près de quinze ans et a été employée de soutien, chargée de cours et de projet et directeur des études. Iel a fondé l’entreprise HolistEd, qui offre des services de conseil et de soutien en accessibilité et inclusion pédagogique. 

Photo C-A Millette.png

Charles-Antoine Millette

Université de Sherbrooke

Politologue de formation, Charles-Antoine Millette occupe actuellement trois fonctions au sein de trois facultés de l’Université de Sherbrooke. Il est conseiller pédagogique pour le doctorat professionnel en éducation (D. Éd.) aux programmes facultaires d’études supérieures (PFES) à la Faculté d’éducation, professionnel de recherche aux Études médicales prédoctorales à la Faculté de médecine et des sciences de la santé (FMSS) et chargé de cours à l’École de politique appliquée (ÉPA) de la Faculté des lettres et sciences humaines (FLSH), où il enseigne la méthodologie de la recherche. Dans le cadre de ses fonctions à la FMSS, il travaille au sein du Groupe de recherche sur les impacts des études médicales de l’Université de Sherbrooke (GRIÉMUS), dont le programme de recherche porte sur l’évolution de la responsabilité sociale dans le programme de doctorat en médecine.

Titulaire d’un baccalauréat en relations internationales et d’une maîtrise en études politiques appliquées de l’Université de Sherbrooke, ainsi que d’un doctorat en science politique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM). Sa thèse de doctorat, soutenue en 2020, porte sur l’américanisation de la publicité électorale négative télévisée au Canada.

Depuis 2013, il est chercheur associé à l’Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques de l’UQAM et, depuis 2017, chercheur associé au Groupe de recherche en communication politique (GRCP) de l’Université Laval. Depuis octobre 2021, il est également chroniqueur politique au 107.7 Estrie, où il collabore quotidiennement à l’émission matinale Que l’Estrie se lève.

Photo LIRES.jpg

Didier Pidika Mukawa

Université de Kinshasa

Didier Pidika Mukawa est professeur associé au département des sciences politiques et administratives de l’Université de Kinshasa en République démocratique du Congo. Il est titulaire d’un doctorat en sciences politiques et sociales de l’Université catholique de Louvain en Belgique, sa recherche doctorale a porté sur l’entrepreneuriat éducatif qui a vu les acteurs privés créer des universités dans un contexte de faillite étatique. Ses recherches portent entre autres sur les politiques éducatives et la qualité de l’enseignement.

IMG_0030.jpeg

Christian Noumi

Université Ryerson

Christian Noumi détient un doctorat en enseignement supérieur de l’Institut d’études pédagogiques de l’Ontario, à l’Université de Toronto. Il est associé de recherche et d'évaluation au Centre des compétences futures (CCF) à l’Université Ryerson (renommé Toronto Metropolitan University). Le CCF a pour mission le renforcement de l’écosystème de développement des compétences au Canada. Ses intérêts de recherches comprennent notamment la comparaison des systèmes d’enseignement supérieur en Afrique ainsi que le rôle des parties prenantes dans l’élaboration des politiques d’enseignement supérieur.

Photo_MSO_LIRES.jpg

Marianne St-Onge

EFE Recherche et consultance

Marianne est co-fondatrice, co-directrice et chercheure en résidence pour EFE Recherche et consultance, une entreprise qui mène des projets de recherche collaborative dans différents types de milieux éducatifs. Elle a développé une spécialité en l’évaluation de programmes en éducation postsecondaire et auprès d'organisations de coopération internationale. Elle détient un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal.

uzenat.jpg

Morgane Uzenat

Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFRAMEX)

Morgane Uzenat est titulaire d’un doctorat en sciences de l’éducation de l’Université de Montréal. Sa thèse a porté sur l’internationalisation des universités au Québec, plus précisément sur les stratégies qui permettent de soutenir la gestion de partenariats internationaux. Également titulaire d’une maîtrise en didactique du français langue étrangère (FLE), elle a travaillé comme enseignante de FLE à l’Institut français du Vietnam et à l’Alliance française de Pereira en Colombie. Elle est actuellement chargée de projets à la Maison Universitaire Franco-Mexicaine (MUFRAMEX), où elle participe au renforcement des coopérations universitaires et scientifiques franco-mexicaines.